CA 72-4 (Antigène de cancer 72-4)

SI UNITS (recommended)

CONVENTIONAL UNITS



* The SI unit is the recommended method of reporting clinical laboratory results

Synonym
CA 72-4, TAG 72, Antigène TAG 72, carbohydrate antigène 72-4
Units of measurement
U/mL, kU/L

Le test Elecsys CA 72‐4 permet le dosage de la TAG (tumour‐associated glycoprotein) 72, glycoprotéine semblable à la mucine et associée aux cancers digestifs et ovariens, en faisant appel à deux anticorps monoclonaux:

  • le B72.3 obtenu à partir d’un extrait de cellules de métastases mammaires enrichi en membrane cellulaire3
  • et le CC49 spécifique de la TAG 72 hautement purifiée.

Ces anticorps réagissent avec les tissus suivants: cancer du sein, cancer colorectal, cancer broncho-pulmonaire non à petites cellules, cancer épithélial mucineux de l’ovaire, cancer de l’endomètre et du pancréas, cancer gastrique ainsi que d’autres cancers comportant du tissu fœtal (côlon, estomac, œsophage). En revanche, aucune réaction avec les tissus sains adultes n’a été observée.

Affections bénignes:

Des taux élevés de CA 72‐4 ont été observés dans le sérum de patients présentant diverses maladies bénignes (pancréatites, cirrhoses, affections pulmonaires, rhumatismes, affections gynécologiques, affections ovariennes bénignes, kystes de l’ovaire, mastopathies, affections gastro- intestinales). L'avantage du CA 72‐4 par rapport à d’autres marqueurs est sa spécificité diagnostique dans les affections bénignes.

Cancer gastrique:

Pour une spécificité diagnostique > 95 % par rapport aux pathologies gastro-intestinales bénignes, des sensibilités diagnostiques de 28 à 80 %, plus fréquemment de 40 à 46 %, ont été décrites. Les taux de CA 72‐4 sont en corrélation avec le stade de la maladie.11 Après résection de la tumeur, les taux de CA 72‐4 redeviennent normaux et se maintiennent dans le domaine de la normale si l’éradication a été complète. Dans 70 % des cas de récidive, une ascension des concentrations de CA 72‐4 précède ou accompagne la rechute clinique. Selon certaines études, les taux de CA 72‐4 pré‐opératoires sont indicateurs de pronostic.

Cancer ovarien:

La littérature fait mention de sensibilités diagnostiques de 47 à 80 %.11,14 Dans le cancer épithélial mucineux de l’ovaire, la sensibilité diagnostique du CA 72‐4 est meilleure que celle du CA 125. Une utilisation conjointe des deux marqueurs permet d’augmenter la sensibilité à 73 % lors du diagnostic initial (CA 125 seul: 60 %) et à 67 % lors de suivi évolutif (CA 125 seul: 60 %).

Cancer colorectal:

La sensibilité diagnostique est de 20 à 41 %. Les taux de CA 72‐4 sont en corrélation avec le stade clinique selon Dukes. La spécificité diagnostique du CA 72‐4 par rapport aux affections bénignes du colon est de 98 %. La résection complète de la tumeur entraîne une décroissance rapide du CA 72‐4. En cas de résidu tumoral, les concentrations restent élevées. Une utilisation conjointe de CA 72‐4 et ACE permet d’augmenter la sensibilité diagnostique de 78 % à 87 % lors de suivi évolutif post‐opératoire.