Cystatine C

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Cystatine 3, EPI-eGFR
Units of measurement
mg/l, mg/dl, mg/100ml, mg%, µg/ml

La maladie rénale chronique comporte un risque important de morbi‐mortalité cardiovasculaire et est un problème mondial. Les directives actuelles définissent la maladie rénale chronique comme une insuffisance rénale caractérisée par un taux de filtration glomérulaire (TFG) inférieur à 60 mL/min/1.73 m2 pendant 3 mois et plus, quelle qu'en soit la cause. Le TFG est le critère le plus fréquemment utilisé dans l'exploration de la fonction rénale.

Actuellement, le dosage de créatinine sérique est le marqueur de la filtration glomérulaire le plus courant. Cependant, ce paramètre est loin d'être idéal puisque le taux de créatinine dépend de nombreux autres facteurs, tels que la masse musculaire, l'état nutritionnel, le sexe, l’âge et la sécrétion tubulaire.

La cystatine C est produite de façon constante par toutes les cellules nucléées. Sa production chez l'être humain reste remarquablement constante durant toute la vie. Son élimination se fait principalement par filtration glomérulaire. De ce fait, la concentration sérique en cystatine C est indépendante de la masse musculaire et du sexe. Entre 1 et 50 ans, la concentration de cystatine C varie légèrement en fonction de l'âge tandis que la concentration en cystatine C des sujets sains > 50 ans augmente avec l'âge. La cystatine C a donc été proposée comme le marqueur le plus sensible du TFG chez l'enfant et l'adulte et différentes études, de même qu'une méta‐analyse ont montré la supériorité de la cystatine C sur la créatinine sérique pour l'estimation du TFG. Son utilisation est particulièrement intéressante chez les groupes de patients présentant une atteinte rénale modérée et ceux présentant une insuffisance rénale aiguë et traités par des médicaments toxiques éliminés par filtration glomérulaire, particulièrement chez les personnes âgées (> 50 ans), les enfants, les femmes enceinte avec suspicion de prééclampsie, les diabétiques, les sujets présentant des affections du muscle squelettique et les transplantés rénaux. La cystatine C a également été mentionnée récemment dans la littérature comme marqueur pronostique de l'insuffisance cardiaque aiguë.

Comme avec la créatinine, plusieurs équations prédictives faisant intervenir le taux de cystatine C pour le calcul du TFG chez les adultes et les enfants ont été publiées. Ces formules ont été évaluées à l'aide de différents tests de détermination de la cystatine C (immunodosages néphélométrique (PENIA) ou turbidimétrique (PETIA) sur particules de latex) et peuvent donc donner des résultats de TFG inexacts si le test et la formule utilisés sont inappropriés.

Équation du CKD-EPI basée sur le taux de cystatine C pour l'estimation du TFG (eTFG):

Cystatine C sérique (Scys) ≤ 0.8 mg/L:

Hommes  133 × (Scys/0.8)−0.499 × 0.996Age

Femmes  133 × (Scys/0.8)−0.499 × 0.996Age × 0.932

Cystatine C sérique (Scys) > 0.8 mg/L:

Hommes   133 × (Scys/0.8)−1.328 × 0.996Age
Femmes   133 × (Scys/0.8)−1.328 × 0.996Age × 0.932

Équation basée sur le taux de cystatine C pour l'estimation du TFG selon Horio M et coll.:

Hommes      96 × SCysC−1.324 × 0.996Age
Femmes      96 × SCysC−1.324 × 0.996Age × 0.894

Équation basée sur le taux de cystatine C pour l'estimation du TFG selon Grubb A et coll.:

eTFG = 130 × Cystatine C−1.069 × Age−0.117 − 7

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Cystatine C tableau de conversion facteur des unités en mg/l, mg/dl, mg/100ml, mg%, µg/ml.