Bilirubine totale

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Units of measurement
mmol/l, µmol/l, mg/dl, mg/100ml, mg%, mg/l, µg/ml

La bilirubine résulte de la destruction des érythrocytes arrivés au terme de leur vie dans le système réticulo-endothélial. La partie hémique de l’hémoglobine et des autres protéines présentant un hème est séparée, métabolisée en bilirubine et transportée vers le foie complexée à la sérumalbumine. Au niveau hépatique, la bilirubine est conjuguée à l’acide glucuronique pour la solubiliser et permettre son transport par le canal biliaire et son élimination via le tractus digestif.

Entre 80 et 85 % de la bilirubine produite quotidiennement provient de l’hémoglobine et résulte de la dégradation des érythrocytes sénescents ; les 15 à 20 % restants proviennent de la dégradation de protéines comprenant un groupement hème comme la myoglobine, les cytochromes, les catalases et de la moelle osseuse du fait d’une érythropoièse inefficace. Plusieurs types de pathologie peuvent se manifester au cours des processus suivants : production, absorption, stockage, métabolisme et excrétion de la bilirubine. Selon les troubles rencontrés, de la bilirubine conjuguée ou la bilirubine libre ou un mélange des deux contribuent en majeur partie à l’hyperbilirubinémie.

Les affections et les conditions dans lesquelles le processus hémolytique produit plus rapidement de la bilirubine que le foie ne peut en métaboliser, conduisent à une augmentation des taux de bilirubine (indirecte) non conjuguée circulante. Une immaturité hépatique et certains autres troubles au cours desquels le mécanisme de conjugaison de la bilirubine est altéré entraînent une augmentation similaire de la bilirubine non conjuguée circulante. Une obstruction du canal biliaire ou une altération de la structure hépatocellulaire entraîne à la fois une augmentation des taux de bilirubine (directe) conjuguée et de bilirubine (indirecte) non conjuguée dans la circulation.

L’hyperbilirubinémie peut être classée dans les catégories suivantes :

Ictère pré-hépatique : Parmi les troubles d’origine pré-hépatique caractérisés en majorité par une hyperbilirubinémie libre, on distingue les anémies hémolytiques corpusculaires telles que la thalassémie et la drépanocytose, l’anémie hémolytique extra-corpusculaire comme dans les cas de réaction due à une incompatibilité du groupe ABO ou Rhésus suite à une transfusion sanguine, d’ictère néonatal et de maladie hémolytique du nouveau-né. 

Ictère hépatique : Parmi les troubles d’origine hépatique caractérisés en majorité par une hyperbilirubinémie conjuguée, on distingue les hépatites virales aiguës et chroniques, la cirrhose du foie et le carcinome hépatocellulaire.

Ictère post-hépatique : Parmi les troubles d’origine post-hépatique caractérisés en majorité par une hyperbilirubinémie conjuguée, on distingue la cholestase extra-hépatique et le rejet de greffe du foie.

Parmi les hyperbilirubinémies familiales congénitales, on distingue les hyperbilirubinémies libres telles que la maladie de Crigler-Najjar et le syndrome de Gilbert ainsi que les hyperbilirubinémies conjuguées telles que le syndrome de Dubin-Johnson et le syndrome de Rotor. La distinction entre les hyperbilirubinémies familiales congénitales et les bilirubinémies acquises s’effectue grâce au dosage des fractions de bilirubine et la détection des activités normales des enzymes hépatiques.

INTERVALLES DE REFERENCES

Principe: Test colorimétrique (méthode diazo)

Adultes

jusqu'à 21 μmol/L

jusqu'à 1.2 mg/dL

Enfants ≥ 1 mois

jusqu'à 17 μmol/L

jusqu'à 1.0 mg/dL

Risque élevé d'hyperbilirubinémie cliniquement significative: Nouveau-nés: nés à terme et proche du terme

Âge des nouveau-nés

95 ème percentile

95 ème percentile

24 heures

≥ 137 μmol/L

≥ 8.0 mg/dL

48 heures

≥ 222 μmol/L

≥ 13.0 mg/dL

84 heures

≥ 290 μmol/L

≥ 17.0 mg/dL

Taux > 95 ème percentile: de tels taux d'hyperbilirubinémie ont été considérés comme significatifs et nécessitent une étroite surveillance, une éventuelle réévaluation et, dans certains cas, une intervention.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Bilirubine totale tableau de conversion facteur des unités en mmol/l, µmol/l, mg/dl, mg/100ml, mg%, mg/l, µg/ml.