Kappa (κ) - chaînes légères kappa libres

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Units of measurement
g/L, mg/dL, mg/100mL, mg%, mg/mL

Le dosage des différents types de chaînes légères constitue une aide au diagnostic de la maladie de Kahler, de néoplasies lymphocytaires, de la maladie de Waldenström et d’autres maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux disséminé.

Normalement, chaque clone plasmocytaire synthétise une seule espèce de molécule d’immunoglobuline ayant soit des chaînes légères de type kappa, soit des chaînes légères de type lambda. Le rapport kappa/lambda dans le sérum est normalement situé autour de 2.

La prolifération pathologique d’un clone cellulaire conduit à l’augmentation de la synthèse de l’immunoglobuline sécrétée par ce clone (immunoglobuline monoclonale) ou de fragments d’immunoglobulines (chaînes légères libres) qui conduit à une modification du rapport kappa/lambda. Un rapport kappa/lambda situé en dehors du domaine de la normale indique l’existence d’une gammapathie monoclonale.

Le test met en évidence les immunoglobulines libres et liées de la chaîne légère.

Il est connu que les paraprotéines sécrétées lors de gammapathies monoclonales peuvent différer des immunoglobulines correspondantes d’origine polyclonale par leur taille et leur composition en acides aminés. Ceci peut être préjudiciable à la liaison antigène-anticorps et conduire à une perturbation due à un excès d’antigène, la limite de l’excès d’antigène étant abaissée par rapport à celle déterminée avec les immunoglobulines d’origine polyclonale. Un excès d’antigène peut être décelé par une dilution appropriée des échantillons concernés.

Par ailleurs, la coexistence de deux gammapathies monoclonales où des chaînes légères de type différent sont formées peut théoriquement conduire à un rapport kappa/lambda situé dans le domaine de la normale.

Le dosage des chaînes légères kappa et lambda ne peut donc pas remplacer complètement l’électrophorèse haute résolution, l’immunoélectrophorèse ou la technique d’immunofixation dans le diagnostic de gammapathie monoclonale.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Kappa (κ) - chaînes légères kappa libres tableau de conversion facteur des unités en g/L, mg/dL, mg/100mL, mg%, mg/mL .