Facteur de croissance insuline-like (IGF-I)

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Somatomédine C
Units of measurement
nmol/L, µg/L, µg/dL, µg/100mL, µg%, ng/mL

Le facteur de croissance insulin-like est une chaine polypeptidique avec 3 ponts disulfures. Il est constitué de résidus de 70 acides aminés avec une masse moléculaire de 7649 daltons. Il est structurellement analogue à l'IGF-II et à l'insuline. L'IGF-I circule sous forme d'un complexe tertiaire de haut poids moléculaire fixé à la protéine porteuse (IGFBP-3) avec une sous unité acide labile. In vivo, la synthèse d'IGF-I est stimulée par l'hormone de croissance (GH) et la prise alimentaire.

Chez l'homme, les taux d'IGF-I sont à peine détectables à la naissance, s'élèvent progressivement pendant l'enfance, atteignent un pic au moment de la puberté jusqu'à l'âge de 40 ans puis diminuent progressivement. Les taux plasmatiques maternels augmentent pendant la grossesse. Dans le diagnostic du trouble de la croissance, la mesure de l'IGF-I est utile comme indicateur des sécretions de l'hormone de croissance (GH). Une concentration normale d'IGF-I dans le sérum ou le plasma est fortement en défaveur d'un deficit en GH. Une valeuabaissée d'IGF-I implique un déficit en GH et requiert des tests supplémentaires pour determiner si la sécretion de GH est subnormale. La mesure de l'IGF-I est aussi utile dans l'estimation du statut nutritionnel.

La mesure de l'IGF-I dans le sérum est compliquée par la présence de composants acide-labiles et de protéines de liaison. Le traitement à l'acide est nécessaire pour libérer l'IGF-I et assurer sa quantification.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Facteur de croissance insuline-like (IGF-I) tableau de conversion facteur des unités en nmol/L, µg/L, µg/dL, µg/100mL, µg%, ng/mL.