Acide valproïque

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
VPA, acide 2‐propylpentanoïque, Depakene)
Units of measurement
µmol/L, mg/L, mg/dL, mg/100mL, mg%, µg/mL

Caractéristiques L'acide valproïque (VPA; acide 2‐propylpentanoïque; Depakene) est un anticonvulsivant utilisé principalement dans le traitement des crises épileptiques primaires ou secondaires mais qui est également efficace en cas d'absence épileptique. Ce médicament est particulièrement efficace en cas de myoclonie6 et constitue un traitement de choix contre l'épilepsie photosensible. Bien que le VPA soit utilisé en combinaison avec d'autres anti‐épileptiques, des études récentes ont montré les avantages de la monothérapie au VPA. De même, un grand nombre d'arguments montre que le VPA est efficace dans le traitement de certains troubles affectifs, comme les troubles bipolaires résistant au lithium.

Aux concentrations thérapeutiques, plus de 90 % du VPA présent dans le sang sont liés aux protéines plasmatiques, essentiellement à l'albumine. Les sites de liaison sont saturables et à des taux élevés, la fraction libre de VPA augmente. D'autres substances, comme par exemple l'acide salicylique et les acides gras libres peuvent entrer en compétition avec le VPA pour les sites de liaison de l'albumine. La concentration de VPA dans le liquide céphalo‐rachidien est en corrélation avec la concentration totale et la concentration de la fraction libre du médicament présentes dans le plasma.

Le VPA est converti en un mélange complexe de métabolites par conjugaison et oxydation β et ω. Certains métabolites ont un pouvoir anticonvulsivant puissant, d'autres peuvent être responsables d'effets secondaires toxiques.

Le VPA est, parmi les anti‐épileptiques les plus fréquemment utilisés, celui qui comporte le moins de risques d'effets secondaires. Les effets secondaires les plus courants du VPA sont les troubles gastro‐intestinaux (nausées et vomissements). Des cas de tremblements, de coma ou de stupeur ont été décrits; ces manifestations sont souvent liées à l'administration concomitante d'autres anti‐épileptiques. Des cas isolés d'insuffisance hépatique, de syndrome de Reye, de pancréatite ou de thrombocytopénie sont considérés comme des réactions individuelles sans rapport avec la prise du médicament. La pharmacocinétique du VPA est très variable selon la forme galénique et la voie d'administration choisies et selon les différences individuelles de volume de distribution, de métabolisme et de clairance rénale. Par ailleurs, l'administration concomitante de VPA avec d'autres anti‐épileptiques peut fortement en affecter le métabolisme. La surveillance des taux de VPA au cours d'un traitement est importante: elle fournit au médecin les indications qui lui permettront d'ajuster la posologie.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Acide valproïque tableau de conversion facteur des unités en µmol/L, mg/L, mg/dL, mg/100mL, mg%, µg/mL.