Anticorps anti-récepteur de la TSH (Anti-TSHR)

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Anticorps thyréostimulants, Immunoglobulines thyréostimulantes, Immunoglobulines stimulant la thyroïde (TSI), Immunoglobuline inhibant la fixation de la TSH, TRAK, TBII
Units of measurement
mIU/mL, IU/L

L'hyperthyroïdie de la maladie de Basedow (hyperthyroïdie auto-immune) est causée par la présence d'auto-anticorps dirigés contre le récepteur de la TSH (RTSH). Le dosage des anticorps anti-RSTH (TRAb) peut être une aide utile dans le diagnostic et le traitement de la maladie. La majorité des anticorps anti-récepteur de la TSH imitent l'action de la TSH. Comme ils ne sont pas régulés par le mécanisme de rétrocontrôle négatif, la stimulation de la thyroïde conduit souvent au syndrome clinique thyrotoxique de la maladie de Basedow.

Le dosage des TRAb est indiqué:

  • pour la détection ou l'exclusion d'une hyperthyroïdie auto‐immune, et la différenciation entre hyperthyroïdie auto‐immune et autonomie disséminée. La présence de TRAb indique que la thyrotoxicose est d'étiologie auto‐immune et non due à un goitre nodulaire toxique. Comme le but du traitement de la maladie de Basedow peut différer de celui d'autres formes de thyrotoxicose, un dosage des TRAb en première intention s'avère utile.
  • pour le suivi thérapeutique de patients atteints de la maladie de Basedow et l'évaluation du pronostic de récidive, constituant ainsi un critère de décision important pour l'ajustement du traitement. Les titres de TRAb ont tendance à chuter au cours d'un traitement anti- thyroïdien pour maladie de Basedow. Une baisse des titres ou l'absence de TRAb après un traitement médicamenteux anti‐thyroïdien peut être indicatrice de rémission et permettre de considérer un arrêt du traitement.
  • au cours du dernier trimestre de grossesse. Les TRAb sont des anticorps de type IgG qui passent la membrane placentaire et peuvent donc provoquer une thyroïdie néonatale. Le dosage des TRAb au cours de la grossesse chez les patientes présentant des antécédents de pathologie thyroïdienne est donc important pour l'évaluation du risque de thyrotoxicose chez le nouveau-né.