Digitoxine

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Crystodigin, Digitaline, Lanatoxin
Units of measurement
nmol/L, µg/L, µg/dL, µg/100mL, µg%, ng/mL

La digitoxine appartient à la famille des stéroïdes glycosidiques cardiotoniques qui exercent un effet inotrope positif en augmentant la concentration intracellulaire de Ca2+ dans le myocarde.

Plusieurs mécanismes d'action de la molécule ont été discutés, le plus largement accepté étant que la digitoxine agit en liant et inhibant l'activité Na+/K+‐ATPasique, conduisant à une augmentation de la concentration intracellulaire du Ca2+. La contractilité du cœur est renforcée, l’amplitude des contractions augmentée, ce qui permet le transport d’une plus grande quantité de sang à chaque battement de cœur.

La digitoxine est utilisée dans le traitement de l’insuffisance cardiaque. D’autres indications thérapeutiques sont le traitement de l’hypertension artérielle prononcée chez les personnes âgées, le traitement préopératoire des insuffisants cardiaques avec hypertension de même que le traitement de l’angine de poitrine chez les patients avec hypertrophie cardiaque et tendance à une élévation de la pression ventriculaire diastolique. En cas d’arythmie ventriculaire grave ainsi que dans certaines formes de péricardites, l’administration de digitoxine est contre-indiquée.

La fenêtre thérapeutique de la digitoxine se situe entre environ 10 et 25 ng/mL (13 et 33 nmol/L), 30 ng/mL (39 nmol/L) étant le seuil de toxicité. De manière générale, la digitoxine présente une meilleure capacité de liaison des protéines que la digoxine. En raison de la longue phase de distribution de la digitoxine, les échantillons doivent être prélevés 5 à 6 heures après la dernière prise.

Comme l’action du digitalique dépend de nombreux facteurs, la dose thérapeutique et la dose toxique peuvent se chevaucher. Les taux sériques ne doivent donc être interprétés qu’en considération du tableau clinique.

La demi‐vie d’élimination de la digitoxine est de 6 à 8 jours. Elle est principalement métabolisée dans le foie. La digoxine se forme à partir d’environ 10 % de la dose administrée. Environ 30 % de la digitoxine administrée sont éliminés par les reins.

La détermination de la concentration sérique est indiquée, entre autres, dans le suivi de patients sous traitement digitalique, pour ajuster la posologie du médicament, pour confirmer un diagnostic d’intoxication, et chez les patients pour lesquels l’effet du digitalique n’est pas visible à l’électrocardiogramme.

Valeurs de référence

Le taux sérique thérapeutique moyen de digitoxine publié dans la littérature se situe entre 13 et 33 nmol/L ou 10 et 25 ng/mL.

Comme la dose thérapeutique et la dose toxique peuvent se chevaucher, la surveillance des taux de glycoside doit, dans le diagnostic de l’intoxication digitalique, être accompagnée des résultats d’examens cliniques.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Digitoxine tableau de conversion facteur des unités en nmol/L, µg/L, µg/dL, µg/100mL, µg%, ng/mL.