sFlt-1 Soluble fms-like tyrosine kinase-1

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Forme soluble du récepteur au VEGF de type 1
Units of measurement
pg/mL, pg/dL, pg/100mL, pg%, pg/L, ng/L

La toxémie gravidique ou prééclampsie (PE) est une complication sévère de la grossesse qui se caractérise par une hypertension artérielle et une protéinurie après la 20ème semaine. La prééclampsie survient dans 3 à 5 % des grossesses et est une importante cause de morbi‐mortalité materno‐fœtale et néonatale. Les manifestations cliniques peuvent être de forme légère à sévère. La prééclampsie reste une des causes principales de morbi‐mortalité materno‐fœtale.

La prééclampsie semble être due à la libération placentaire de facteurs angiogéniques qui provoque une dysfonction endothéliale. Les taux sériques de PlGF (facteur de croissance placentaire) et de sFlt‐1 (forme soluble du récepteur au VEGF de type 1) sont modifiés chez les femmes atteintes de prééclampsie. Par ailleurs, l'évolution des taux de PlGF et de sFlt‐1 circulants peuvent permettre de distinguer une grossesse normale d'une prééclampsie avant même l'apparition de symptômes cliniques. Lors de grossesse normale, le PlGF (facteur pro‐angiogénique) augmente durant les deux premiers trimestres et diminue vers la fin de la grossesse. En revanche, les taux de sFlt‐1 (facteur anti‐angiogénique), stables au début et en milieu de grossesse, augmentent de façon constante jusqu'à terme. Chez les femmes développant une prééclampsie, les taux de sFlt‐1 sont plus élevés et les taux de PlGF moins élevés que dans une grossesse normale.

Il a été démontré que le ratio sFlt‐1/PlGF est un meilleur prédicteur de prééclampsie que lorsque chacun des marqueurs est déterminé séparément. Le ratio sFlt‐1/PlGF semble être un outil de discrimination fiable entre les différents troubles hypertensifs de la grossesse. Par ailleurs, le ratio sFlt‐1/PlGF présente un intérêt potentiel comme biomarqueur de pronostic de PE et pourrait permettre de prévenir diverses complications liées à la PE, d'établir une stratification du risque et d'améliorer le suivi évolutif de la PE.

L'expression du facteur anti‐angiogénique sFlt‐1 semble être corrélée à une dysfonction cardiaque subclinique et les taux sont élevés lors de cardiomyopathie du péripartum. L'élimination de sFlt‐1 peut être bénéfique aux femmes présentant une PE en fin de grossesse: lors d'une étude pilote, la plasmaphérèse sur colonne de sulfate de dextran cellulose (DSC) a réduit les taux de sFlt‐1 circulants et a ainsi permis de prolonger la grossesse sans complications materno‐fœtales.

Les concentrations de PlGF et de sFlt‐1 déterminées par immunoanalyse dans le sang maternel améliorent les possibilités diagnostiques de prééclampsie que sont l'observation des symptômes cliniques, la protéinurie et la vélocimétrie Doppler de l'artère utérine.

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test sFlt-1 Soluble fms-like tyrosine kinase-1 tableau de conversion facteur des unités en pg/mL, pg/dL, pg/100mL, pg%, pg/L, ng/L .