Adrénocorticotrophine (ACTH)

UNITÉS SI (recommande)

UNITÉS CONVENTIONNELLES



Synonym
Corticotropine, Corticostimuline, Corticotrophine, Hormone corticotrope
Units of measurement
pmol/L, pg/mL, pg/dL, pg/100mL, pg%, pg/L, ng/L

L’hormone corticotrope ou adrénocorticotrophine (ACTH) est une hormone polypeptidique constituée de 39 acides aminés. Elle est sécrétée dans le lobe antérieur de l'hypophyse à partir d'une molécule précurseur, la pro‐opiomélanocortine (POMC). L'ACTH, ainsi que d'autres peptides, résulte du clivage tissulaire spécifique de la POMC.

L'ACTH stimule la formation et la sécrétion des glucocorticoïdes (en particulier du cortisol) par les corticosurrénales.

La production de glucocorticoïdes est induite par divers facteurs. Suite à une stimulation (effort physique, horloge interne, par ex.), l'hypothalamus sécrète une hormone: la CRH (corticotropin releasing hormone). La CRH agit sur l'hypophyse qui, à son tour, synthétise et sécrète de l'ACTH. L'ACTH stimule finalement la sécrétion de glucocorticoïdes par les surrénales. Des concentrations de glucocorticoïdes élevées dans le sang inhibent la sécrétion de CRH et d'ACTH par un mécanisme de rétrocontrôle négatif.

Les concentrations d'ACTH sont soumises à un ryrhme circadien avec des concentrations élevées le matin et des concentrations faibles le soir. De ce fait, il est essentiel, pour l'interprétation des résultats, de connaître le moment du prélèvement de l'échantillon de plasma.

La détermination des taux plasmatiques d'ACTH est utile dans le diagnostic différentiel de la maladie de Cushing (hypersécrétion d'ACTH), des tumeurs hypophysaires synthétisant de l'ACTH (syndrome de Nelson), de l'hypopituitarisme associé à un déficit en ACTH et du syndrome ectopique à ACTH. Outre le dosage du cortisol, on peut associer à la détermination de l'ACTH des tests fonctionnels ou de stimulation pour rechercher l'origine d'une surproduction de glucocorticoïdes. Par ailleurs, le dosage de l'ACTH peut être utilisé pour faciliter le diagnostic différentiel d'une insuffisance des corticosurrénales (maladie d'Addison).

Les productions d'ACTH d'origine non hypophysaire sont connues sous le nom d'ACTH ectopique; celles‐ci sont souvent associées aux cancers pulmonaires à petites cellules. Dans de rares cas, une production d'ACTH ectopique peut être induite pas des tumeurs du thymus, des adénocarcinomes pancréatiques ou des carcinoïdes bronchiques. Ces tumeurs sécrètent fréquemment des précurseurs de l'ACTH (POMC et pro‐ACTH).

Ce convertisseur d'unités en ligne est un calculateur convertissant les unités traditionnelles en unités internationales et inversément utilisées en biologie médicale. La test Adrénocorticotrophine (ACTH) tableau de conversion facteur des unités en pmol/L, pg/mL, pg/dL, pg/100mL, pg%, pg/L, ng/L .